Un voyage dans le désert de Californie fait partie de ces expériences uniques que l'on n'oublie pas. Une expérience qu'il est possible de vivre dans la Mojave National Preserve, dans le sud de la Californie, en explorant ses dizaines de kilomètres de routes et sentiers poussiéreux.

Cette réserve de plus de 632500 km2 se situe à 190 km environ au nord-est de Los Angeles, et est aisément accessible par les U.S. Highways 15 ou 40. Elle ressemble beaucoup à la Vallée de la Mort et offre une expérience aussi insolite, avec son paysage fait de reliefs accidentés, de mesas et de buttes, de cônes de scories et de lacs asséchés où poussent des cactus.

Une route goudronnée et poussiéreuse permet de découvrir le dôme de Cima, une immense extrusion de granit érodé, au nord de la réserve, sur lequel pousse la plus vaste forêt au monde de yuccas arborescents, et le dédale de parois et boyaux creusés dans la roche volcanique rouge appelée rhyolite de Hole-in-the-Wall. Au sud-est, les dunes de Kelso accueillent plus d’une centaine de variétés de plantes indigènes. Il est également possible d’y voir de grands géocoucous ou des aigles royaux et des buses à queue rousse. De nombreux mammifères, au nombre desquels couguars, coyotes, mouflons d’Amérique et lièvres de Californie, ont adopté un mode de vie nocturne en raison de la chaleur la journée. On y rencontre aussi des tortues du désert et plusieurs espèces de crotales. Chaque rencontre, inattendue, est un choc et un souvenir impossible à oublier.

La réserve se traverse en une journée, à condition de rester dans la voiture et sur la route. Si vous décidez de marcher et d'explorer la région, comptez cependant 2 ou 3 jours de plus.

Le désert étant impitoyable avec les voyageurs du dimanche, cette excursion requiert quelques préparatifs spécifiques. Un 4 x 4 fiable est indispensable. Prévoyez un pneu de rechange et apprenez, le cas échéant, à en changer. Prenez pour le moins 4,5 litres d'eau par personne et par jour, plus de la nourriture ainsi que des glacières et de la glace pour la conserver. Évitez également certains animaux: le crotale de Mojave est l'un des serpents les plus venimeux des Amériques, et sa morsure peut être fatale. Outre les deux sites de campement entretenus, il est permis de camper en bordure de route. Pour ceux qui préfèrent une vraie chambre, il est cependant possible de loger à Baker, une petite ville sur l'Interstate 15. Mais si vous le pouvez, nous ne pouvons que vous recommander le campgin, pour passer une nuit sous l'immensité de la Voie lactée, loin de toute lumière artificielle. Un souvenir impérissable.

Concernant la saison, le voyage se fait de préférence au printemps, lorsque le désert se couvre de fleurs sauvages, et à la fin de l'automne. Au cœur de l'été, l'expérience peut être dure à supporter : la température peut grimper jusqu'à 49 °C...