L'île au trésor existe, près de 100 Mio sont à chercher!

Selon la légende, un trésor de pirate qui aurait une valeur de £ 100 millions est ente rré sur une île de l'océan Indien. Bien que la région soit truffée de trésors cachés, celui-ci est censé être le Saint Graal, le plus grand butin de pirate. L'histoire, qui se lit comme un script hollywoodien, a été transmise à travers des générations sur les îles des Seychelles et de La Réunion. Bien que beaucoup aient essayé - et ont échoué - de localiser le trésor, deux hommes ont consacré leur vie à cette quête. Reginald Herbert Cruise-Wilkins, connu localement sur l'île des Seychelles de Mahé comme «Treasure Man», a chassé cette fortune pendant 27 ans jusqu'à sa mort en 1977. Son fils John a hérité du surnom et de la quête.

Le trésor du pirate "La Buse"


John a expliqué que le récit fascinant du trésor a commencé en 1716 lorsque le Français Olivier Levasseur, autrement connu sous le nom de 'La Buse' (The Buzzard) en raison de la rapidité avec laquelle il attaquait ses ennemis, a reçu une lettre de marque pour fonctionner comme un corsaire. Mais en quelques mois, Levasseur s'est tourné vers la carrière de piraterie, plus lucrative. En 1721, Levasseur et ses associés - alors avec 750 pirates sur trois navires - ont abordé un galion portugais qui battait les couleurs britanniques, le Nossa Senhora do Cabo, au port de La Réunion, puis appelé l'île Bourbon. Ils ont attaqué avec 250 hommes à bord et ont tué l'équipage. Levasseur, qui n'avait aucune idée de ce qui se trouvait sur le navire, fût ébahi par le trésor.

Selon John, un historien l'a décrit comme «un trésor flottant, qui se compose de barres d'or et d'argent, de pierres précieuses, de diamants non coupés, de guinées, d'assiettes d'église et de gobelets». Les pirates ont rapidement fui à leur quartier général à Madagascar avec la marine britannique à leur poursuite, et le butin était divisé entre l'équipage. "Il y avait un partage; Chaque pirate a obtenu 42 pièces de diamants et 5 000 guinées d'or. Il y avait des parts supplémentaires pour les officiers ", a déclaré John. Levasseur a gardé le reste. Le pirate a ensuite disparu et aurait caché son trésor sur l'île des Seychelles de Mahé. "Il a séparé son équipage en groupes de 20 hommes, pensait mon père. L'équipage ne savait pas où serait la chambre du trésor. [Le trésor] a été placé dans une grotte, gardé pendant une période temporaire, et quand le moment était venu de l'inhumation, ce n'était que l'équipage funéraire qui a fermé la caverne et ils ont été exécutés ", a déclaré John.

La carte au trésor


Personne, à l'exception de Levasseur, ne connaissait sa localisation. Lorsque Levasseur a finalement été capturé et exécuté le 7 juillet 1730 à La Réunion, il savait apparemment qu'il y avait des membres de sa confrérie pirate dans la foule. Il a jeté un morceau de parchemin dans les airs, en criant «Mon trésor pour celui qui peut comprendre». Ce morceau de parchemin était une carte du trésor sous la forme d'un cryptogramme de 17 lignes.

Le document a été identifié comme un véritable parchemin du 18ème Siècle et ressemble à 17 lignes de symboles déchiquetés à l'œil inexpérimenté. Pour John et son père, cette quête est devenue leurs vies. Levasseur était un intellectuel, un savant grec et latin qui était versé dans la symbologie maçonnique. Cruise-Wilkins a passé des années à essayer de décoder le cryptogramme, en utilisant tout : du grec, de l'hébreu, de l'astrologie, de l'astronomie, de la mythologie et de l'occulte pour briser le système élaboré d'indices. Sur la base de ce qu'il a découvert, il a cru que le trésor a été enterré selon une énigme complexe inspirée des 12 travaux d'Hercules et, après de nombreuses années, a identifié le trésor dans la magnifique région de Bel Ombre sur la côte nord de Mahé. Mahé est une petite île où chacun se connaît. Ils ont tous une opinion sur l'histoire, même si beaucoup pensent qu’il ne s’agit que d’une légende…

Pour John, qui a hérité de la quête de son père, la recherche est devenue sa vie, une entreprise intellectuelle et physique dans laquelle il a versé toute son énergie et des économies. Quand Cruise-Wilkins est mort en 1977, John avait seulement 18 ans. Il a grandi avec la chasse au trésor et c'est tout ce qu'il a connu. Il veut maintenant prouver à son père qu’il pourra récupérer le trésor. John a exploré la région de Bel Ombre, explorant les crevasses et les cavernes, et découvrant ce qu'il pense être des marques de pirates sur les roches. Il a également trouvé des os, des pistolets, des balles à mousquet et des statuettes. Je me moque de ce que les gens pensent, mais beaucoup d'entre eux pensent que je suis fou. «J'ai utilisé toutes sortes d'équipement: les pompes à eau, les perceuses à roche, les marteaux à mailles, les outils à main, même les excavatrices et le dynamitage à certains moments, [ainsi que] le dernier équipement de détection du trésor d'Allemagne», at-il déclaré.  John reste cependant vague sur la localisation, et on le comprend.

L’unique problème de John, si c’est un problème, est qu’il est illégal de creuser les terres du gouvernement sans permis, ce qui lui a valu quelques amendes. Mais pour lui, le jeu en vaut la chandelle, même si l’Etat aura droit à 50% du butin si John met finalement la main dessus. Même les 50% restants suffisent à motiver cet intrépide chasseur de trésor.

Si l’aventure vous tente, filez sur les Seychelles.... mais pas pour bronzer.