Connaissez-vous l'origine du Black Friday ? Sa signification ? Et surtout son impact sur les ventes des commerces ? Vous saurez tout sur le Black Friday!

Pourquoi on l'appelle le Black Friday ?

Le lendemain de Thanksgiving - communément appelé Black Friday - est devenu l'un des jours de magasinage les plus chargés de l'année aux États-Unis. Les chaînes de magasins nationales offrent traditionnellement des promotions limitées sur une grande variété de produits dans le but d'attirer les acheteurs dans les magasins tout en proposant des offres similaires en ligne.

Beaucoup pensent que le terme Black Friday découle du concept selon lequel les entreprises opèrent à perte financière, ou sont «dans le rouge», jusqu'au lendemain de Thanksgiving, lorsque des ventes massives leur permettent enfin de réaliser un profit, ou de les mettre "dans le noir." Cependant, cela est faux.

Une explication plus précise du terme remonte au début des années 1960, lorsque les policiers de Philadelphie ont commencé à utiliser l'expression «Black Friday» pour décrire le chaos qui en résultait lorsqu'un grand nombre de touristes de banlieue sont venus dans la ville pour commencer leurs achats de vacances et, certaines années, assistez au match de football annuel Army-Navy de samedi. Les foules immenses ont créé un mal de tête pour le la police, qui travaillait plus longtemps que d'habitude pour faire face aux embouteillages, aux accidents, au vol à l'étalage et à d'autres problèmes.

En quelques années, le terme Black Friday avait pris racine à Philadelphie. Les marchands de la ville ont tenté de donner un plus joli visage à la journée en l'appelant «Big Friday».

Le Black Friday et le consumérisme de masse

L'expression «vendredi noir» pour signifier une augmentation positive des ventes au détail n'a pas augmenté dans tout le pays jusqu'à la fin des années 1980, lorsque les marchands ont commencé à diffuser le récit du profit du rouge au noir. Le Black Friday a été décrit comme le jour où les magasins ont commencé à générer des bénéfices pour l'année et comme la plus grande journée de shopping aux États-Unis. En vérité, la plupart des magasins ont vu leurs ventes les plus importantes le samedi avant Noël.

Au cours des dernières années, le Black Friday a été rejoint par d'autres jours fériés de magasinage, notamment Small Business Saturday, qui encourage les acheteurs à visiter les détaillants locaux, et Cyber ​​Monday, qui promeut les achats en ligne.

Historiquement, le Black Friday a encore une autre connotation, sans rapport avec le shopping. En 1869, Wall Street Les financiers Jay Gould et Jim Fisk ont ​​tenté d’accaparer le marché de l’or du pays à la Bourse de l’or de New York en achetant autant de métaux précieux qu’ils le pouvaient, dans l’intention de faire monter les prix en flèche. Le vendredi 24 septembre, l'intervention du président Ulysses S. Grant a fait échouer leur plan. Le marché boursier a immédiatement chuté, mettant des milliers d'Américains en faillite.

La folie du Black Friday

Vous pouvez toujours vous attendre à faire face à des magasins bondés, à de longues files d'attente et à des acheteurs frénétiques à la recherche d'offres du Black Friday. Et en ce qui concerne le nombre de corps qui entrent et sortent des magasins, le Black Friday les transporte. Ce trafic piétonnier intense du Black Friday se traduit par des profits élevés en dollars, représentant 4,5 à 5% de toutes les ventes de vacances. En 2014, l'acheteur moyen a dépensé environ 381 $ le week-end de Thanksgiving; les dépenses de détail totales étaient d'environ 51 milliards de dollars.

C'est un nombre indéniablement élevé. Mais ce n'est pas le plus grand de la saison. En fait, le Black Friday n'est normalement pas la journée de shopping la plus chargée de l'année, malgré l'opinion populaire [source: National Retail Federation]. Au lieu de cela, les procrastinateurs du magasinage des fêtes l'emportent: le jour de vente le plus élevé de l'année a généralement lieu le samedi avant Noël.

Comment est-ce possible si les acheteurs font la queue devant les magasins à l'aube le Black Friday? Le volume de clients monte en flèche, mais les ventes ne suivent pas. Des sondages ont montré que malgré les flux constants de personnes qui affluent dans les magasins le Black Friday, tous ne rentrent pas chez eux avec des malles remplies de cadeaux de vacances. Par exemple, une étude menée par des chercheurs de l'Université de l'Indiana a révélé un taux d'achat systématiquement bas parmi les acheteurs du Black Friday.

Un pourcentage plus élevé de ces acheteurs ont acheté des articles le jour suivant. Les achats sur Internet et les premières prévisions des ventes du Black Friday divulguées en ligne peuvent également réduire le nombre de transactions ce jour-là, car les gens ont plus d'options pour trouver le meilleur rapport qualité-prix.

Si faire la queue à 4 heures du matin le vendredi après Thanksgiving n'est pas votre style, vous n'êtes certainement pas seul. Mais si vous pensez qu'attendre quelques jours avant Noël pour faire vos courses vous aidera à éviter les masses grouillantes, détrompez-vous.

Le Black Friday en 2020 ? C'est la grande inconnue à l'heure où nous écrivons ces lignes... Tematis soutiendra tous ses partenaires quoi qu'ils décident.