Les stages de survie ont de plus en plus la côte, découvrez pourquoi et quelques techniques de survie de base. Mieux, faites vous-même un stage de survie !

Les stages de survie sont à la mode. Les émissions de téléréalité y sont sans doute pour quelque chose. Egalement l’envie de se challenger soi-même, ou d’apprendre des techniques de base pour survivre si l’on se perd un jour dans la forêt, tombe en panne dans le désert, ou encore pour voir ses potes manger du ragondin dans le cadre d’enterrement de vie de garçon. Cela fait sourire, mais il est bon aussi de se rappeler qu’il peut être utile de connaitre quelques techniques qui vous permettront de survivre en milieux hostiles, d’être préparé. Être pleinement préparé vous donnera la confiance nécessaire pour survivre contre toute attente et vous permettre de vous adapter lorsque les choses tournent mal.

Pourquoi faire un stage de survie ?


Le besoin d'entraînement à la survie n'a jamais été aussi grand. Le voyage aérien moins cher a ouvert le monde, et il n'y a pratiquement plus de lieu sur la planète que nous ne pouvons pas et n'avons pas visité. Ceci, ajouté à des facteurs tels que l'augmentation du temps de loisir, la richesse et connaissances fournies par les programmes de télévision, le fait que nous devenons plus aventureux et informés sur le monde qui nous entoure. Mais nous devons aussi prendre en compte le fait qu'au cours des 12 dernières années, le monde est devenu un endroit plus instable. Le mur de Berlin est tombé en 1989, suivi de par la guerre du Golfe, la Bosnie, le Kosovo et la Sierra Leone. Ces événements ont toutefois été éclipsés par les événements catastrophiques et tragiques du 11 septembre 2001, la «guerre contre le terrorisme» qui en a résulté et, bien sûr, les guerres en Irak et en Afghanistan.  Si ces conflits ont changé le monde, l’instinct de survie lui, ne change pas. Et si la guerre est aujourd’hui affaire de métiers spécialisés, les compétences de la survie – maitriser les techniques – commencent à se perdre dans nos sociétés de plus en plus civilisées. Il est donc doublement important de se former.

L'entraînement de survie est la meilleure police d’assurance que vous pouvez souscrire dans un monde instable. Si nous sommes tous ancrés dans  les techniques de base de la survie, et savoir quoi faire en cas d'urgence, le monde  devient immédiatement un endroit plus sûr.  Vous pouvez être isolé n'importe où dans le monde, de la glace arctique au désert,  de la forêt tropicale à la haute mer, et les problèmes de survie sont les mêmes pour le soldat comme le civil. La différence réside dans les circonstances. Quand le militaire veut se faire discret, le civil souhaite au contraire être repéré rapidement pour être sauvé. Dans les zones d’instabilité, où le risque d’enlèvement est élevé, il  peut être préférable de rester discret. Chaque environnement appelle à une survie particulière et des techniques précises. Les montagnes, jungles, plaines ouvertes et marécages peuvent sembler dangereux pour  la victime, mais chacune offre une forme de soutien et peut être exploitée pour se nourrir,  trouver de l’eau et s’abriter- si vous savez comment. Idem pour le climat, il est intéressant de savoir s’adapter.

Un stage de survie pour moi ?


Vous pouvez penser qu’un stage de survie n’est pas nécessairement utile à l’heure du téléphone et du GPS, mais chaque année nous pouvons lire dans la presse les histoires qui font la une des faits divers et qui nous relate qu’une touriste tombée en panne dans le désert en Australie est décédée d’épuisement et de déshydratation, qu’un autre perdu en montagne à fait tout ce qu’il ne fallait pas et s’est retrouvé coincé la nuit dans la neige… Bref, toutes ces histoires qui n’arrivent qu’aux autres…  Suivre un stage de survie peut être l’occasion d’apprendre et maitriser les connaissances et techniques qui vous permettront de vous adapter aux environnements hostiles.

Retrouvez nos stages de survie en France : https://bit.ly/2RnMUfa et quelques exemples ci-dessous.