Stage pilotage et baptême Rallye

Stage pilotage et baptême Rallye

Il y a 8 produits.

Faites un stage rallye !

Si vous aimez la conduite sportive, cette expérience de conduite est faite pour vous. Non seulement vous apprendrez les techniques de pilotage rallye, mais surtout vous apprécierez vous « jeter » dans les courbes, dérapages et accélérations, comme les professionnels. Vous serez au volant, en contrôle grâce aux conseils ...

Faites un stage rallye !

Si vous aimez la conduite sportive, cette expérience de conduite est faite pour vous. Non seulement vous apprendrez les techniques de pilotage rallye, mais surtout vous apprécierez vous « jeter » dans les courbes, dérapages et accélérations, comme les professionnels. Vous serez au volant, en contrôle grâce aux conseils de pilotes émérites, et vous ferez le plein de sensations fortes !

Nos stages rallyes sont organisés par des professionnels, anciens coureurs et champions de rallyes automobiles. Ils vous guideront et vous conseilleront pendant votre stage rallye afin que vous puissiez apprendre, progresser et prendre beaucoup de plaisir au volant de voiture spécialement équipée pour la conduite rallye. Certains stages de pilotage vous offriront un mixe de conduite sur terre et asphalte pour bénéficier de la dualité de la discipline du rallye automobile.

Les stages rallye débutent par un accueil, avec une présentation de votre « coach » sur le déroulé du stage, sur les voitures et sur le circuit. Puis passez en salle de classe pour un briefing technique. Car le rallye est avant tout une discipline technique de conduite sportive. Votre coach vous donnera tous les conseils nécessaires pour que vous puissiez attaquer la route une fois au volant, sur le circuit.

Les voitures de rallyes sont diverses, en fonction des lieux de stages, mais toutes sont spécialement équipées pour cette discipline automobile. Il s'agit parfois d'anciennes voitures, mais ne vous laissez pas tromper par l'aspect extérieur de ces véhicules. Car à l'intérieur sommeille un moteur de champion, taillé pour le rallye. Certains stages vous proposeront d'évoluer dans des voitures de rallye très modernes et parfois entrées dans la légende, comme la Subaru Impreza.

Tous nos stages de pilotage Rallye : apprenez la glisse automobile avec des champions de la terre. Les techniques de pilotage sont très pointues, et nos partenaires vous expliqueront dans une atmosphère conviviale, comment faire ressortir le pilote qui est en vous.

Votre stage de pilotage rallye

Le pilotage rallye est une des expériences automobiles les plus sensationnelles qui soient. Pourtant, beaucoup de personnes hésitent à se lancer dans l'aventure : elles sont effrayées par son caractère technique, craignent de ne pas y arriver, ou ne savent tout simplement pas quelle voiture choisir. Pas de panique ! On vous aide ici à répondre à toutes ces questions !

Pilotage rallye, F1 ou GT ?

Il n'est pas rare que les amateurs de sports automobiles hésitent entre ces trois expériences. Pourtant, elles n'ont que peu à voir, et vous devriez pouvoir choisir facilement celle qui vous correspond le mieux en fonction de votre style de conduite.

Si les stages de pilotage sur F1 et sur GT privilégient la vitesse pure et l'asphalte, le pilotage rallye est davantage axé sur l'endurance et la technicité, et se déroule sur un terrain terre et/ou asphalte.

Si l'on devait schématiser, l'on pourrait dire que :

-        les stages de pilotage F1 privilégient la vitesse pure au détriment du confort

-        les stages de pilotage GT sont plus orientés conduite sportive, performance et confort

-        les stages de rallye sont axés sur la technique et la maîtrise du pilote

Pour savoir quelle expérience vous correspond le mieux, il vous suffit donc de vous poser une seule question : que préférez-vous dans la conduite automobile : la vitesse, les sensations ou maîtrise technique ?

Si vous êtes habitué à piloter sur de l'asphalte et vous essayez au pilotage rallye, préparez-vous en tout cas à vivre une expérience très différente !

 

Pourquoi faire un stage de pilotage rallye ?

Les raisons ne manquent pas, et des personnes aux profils très différents s'y essayent :

-        pour les sensations, d'abord : le pilotage rallye est une expérience à la fois technique, fun, et riche en sensations fortes ; chaque dérapage du véhicule amène son lot de sensations !

-        pour l'apprentissage, ensuite : le pilotage rallye permet de découvrir de nombreuses techniques de conduite qui permettent de mieux maîtriser son véhicule au quotidien et d'être plus confiant et réactif au volant !

-        pour le côté convivival, enfin : la famille et les amis étant autorisés à suivre les évolutions du pilote sur le circuit, un stage de pilotage rallye est un moment résolument festif et inoubliable !

Le stage de pilotage rallye a ceci de particulier qu'il est aussi instructif que sensationnel, aussi ludique qu'utile.

 

A qui s'adresse le stage de pilotage rallye ?

A tout le monde, en fait ! L'activité convient aussi bien aux pilotes débutants que confirmés. Il n'est d'ailleurs même pas toujours nécessaire d'avoir son permis B pour se lancer !

Le stage de pilotage rallye s'adresse tout particulièrement :

-        aux fans de courses de WRC

-        aux personnes en quête de sensations fortes

-        aux conducteurs souhaitant découvrir de nouvelles techniques de conduite

-        aux conducteurs souhaitant améliorer leur maîtrise du volant, pour mieux anticiper et réagir aux aléas de la route

-        aux personnes souhaitant passer un bon moment

Comme pour nos stages GT, il est également possible d'opter pour un baptême en tant que passager, si vous souhaitez profiter des sensations du pilotage rallye en toute quiétude !

 

Cette activité s'adresse-t-elle aussi bien aux femmes qu'aux hommes ?

Bien sûr ! Il peut sembler incroyable de devoir le préciser au XXIème siècle, mais le sport automobile (F1, GT ou rallye) n'est en rien un univers exclusivement masculin. Pour rappel :

-        d'après une étude réalisée par la Sécurité Routière en 2012, 87,7% des accidents graves et 94,4% des accidents mortels sont causés par des hommes. De quoi remettre en question quelques idées reçues !

-        les pilotes féminines existent. Pour n'en citer que quelques-unes : Michèle Mouton, championne du monde des rallyes 1982 et présidente commission FIA ; Carmen Jorda, une pilote de la Lotus F1 Team de 2015 ; Jutta Kleinschmidt, vice-championne du monde rallye-raid qui remporta le Dakar 2001...

Les femmes ont donc tout autant leur place dans l'univers du sport automobile que les hommes !

 

Quelles techniques aborde-t-on lors d'un stage de pilotage rallye ?

Cette activité vous permet de vous initier ou perfectionner aux techniques de pilotage les plus pointues, au nombre desquelles : trajectoires, dérives, frein à main, double débrayage, contre-braquages, freinage pied gauche... Voici quelques techniques que vous sans doute amené à voir lors de votre stage de pilotage rallye.

 

La position des mains sur le volant

Une seule position de mains sur le volant permet d’avoir la plus grande amplitude de mouvement possible, la plus grande précision possible, et surtout le meilleur équilibre entre la main droite et la main gauche : 9h15. Les mains sont à l'opposé du volant, et les pouces crochetés à l’intérieur du volant, reposant généralement sur les branches de ce dernier. Cette position augmente votre précision, votre rapidité, votre réactivité, et votre équilibre en fonction des évènements. En cas de besoin, cette position vous permet en outre de faire un demi-tour complet d’amplitude d'un seul geste.

Sur le plan physiologique, le fait d’avoir les deux mains à 9h15 sur le volant est optimal : les mains sont à la hauteur du cœur, ce qui optimise la circulation du flux sanguin. Les adeptes de la main gauche sur le volant et de la main droite sur le levier de vitesse devront revoir leurs bases lors d'un stage de pilotage rallye : en cas de surprise, si une seule main est présente sur le volant, la réaction est totalement démesurée par rapport à l’action souhaitée.

 

Les trajectoires

En rallye, les meilleurs chronos sont rendus possibles grâce à des trajectoires optimales. Un bon positionnement dès l’entrée du virage permet une meilleure vitesse de sortie. Il ne faut pas croire pour autant que la trajectoire la plus courte est forcément la meilleure !

 

Le survirage

Le survirage se produit lorsque l’arrière de la voiture perd son adhérence. Le phénomène peut être dû à une accélération précoce en sortie de virage, à un freinage tardif, ou encore à une usure des pneus arrière. Quelle qu’en soit la cause, il faut réagir rapidement pour éviter le tête-à-queue. On opère alors un contre-braquage.

Le contre-braquage consiste à braquer les roues dans le sens inverse du virage pour rétablir l’équilibre. Si vous négociez par exemple un virage à droite et que vous sentez le train arrière de votre véhicule se dérober, il faut braquer fermement à gauche jusqu’à ce que le véhicule revienne dans l’axe de la route.

En rallye, il est important de ne pas freiner durant un contre-braquage : cela intensifierait le survirage. Pour les débutants, le mieux est de lâcher les pédales et de laisser « couler » ; les pilotes plus aguerris pourront quant à eux accélérer durant le contre-braquage.

 

Le sous virage

Le sous virage est l’exact inverse du survirage : il intervient lorsque le train avant perd son adhérence. Cela peut être dû à la survitesse, ou la conséquence de l'inutilité du braquage !

Quand vous entrez en sous virage, vous avez beau tourner le volant dans tous les sens, votre véhicule ne braquera pas ou très peu. Communément, on dit que l’on « tire tout droit ».

Le seul remède au sous virage est le freinage : en réduisant la vitesse, les pneus retrouvent le grip perdu, et il est de nouveau possible de braquer.

Attention cependant à ne pas freiner et braquer en même temps : cela pourrait entraîner un survirage. Pour contrer le sous virage, il est également possible de tirer très modérément sur le frein à main : cela aura pour effet de ralentir l'essieu arrière sans influencer les freins avant. A réserver aux pilotes ayant un certain niveau, cependant.

 

Le freinage

En rallye, le freinage est essentiel : il conditionne l’entrée dans le virage, qui conditionne elle-même l’accélération de sortie. Pour un freinage optimal, veillez à respecter l’ordre suivant :

-        lâchez l’accélérateur et rétrogradez

-        freinez fort

-        relâchez la pédale de frein

-        braquez

-        accélérez progressivement et le plus tôt possible

Les meilleurs pilotes conservent une légère accélération durant tout le virage. Mais attention : si vous accélérez trop tôt, vous risquez la sortie de piste ou le tête à queue.

 

Le frein à main

En rallye, il y a parfois des avantages à négocier certains virages au frein à main. Cette technique permet de faire virer la voiture plus rapidement, ce qui permet de conserver une vitesse plus élevée. Elle est cependant à réserver aux virages les plus serrés.

Pour négocier correctement un virage au frein à main, il faut appliquer la règle classique du extérieur, intérieur, extérieur.

 

Exemple avec un virage sur la droite :

-        arrivez sur la gauche de la route

-        ralentissez la voiture en rétrogradant et en relâchant la pédale d'accélérateur

-        faites un quart de tour de volant vers la droite

-        quand vous approchez de la corde du virage, tirez très fermement le frein à main (sans oublier de maintenir enfoncé le bouton en haut de la poignée, sans quoi vous ne pourrez pas réabaisser le levier)

-        une fois que la voiture a viré, stoppez le freinage et remettez le volant droit.

Il peut aussi être utile de contre-braquer légèrement pour corriger un freinage un peu excessif. Une fois votre véhicule dans l’axe de la piste, accélérez à fond.

 

Comment se déroule un stage de pilotage rallye ?

En général, cela commence par un café, le temps de faire connaissance avec les instructeurs et l'équipe du circuit.

S'ensuite un briefing théorique où l'on vous présente les consignes de sécurité puis les bases de la conduite rallye pour faire glisser votre voiture avec le plus de classe possible. Sont notamment abordés :

-        la position de conduite

-        le maniement du volant

-        la projection du regard

-        les trajectoires

-        le freinage d'urgence

-        l'évitement

-        le freinage dégressif

-        les transferts de charge

-        la mise en dérive

-        la maîtrise de la glisse

Toutes les techniques de pilotage rallye sont passées au crible pour vous permettre de profiter au mieux de l'expérience. Mieux vaut être attentif : la conduite rallye est à la portée de tous, mais requiert un apprentissage technique ; ne pas le suivre réduirait grandement l'intérêt de l'expérience !

Vient ensuite le moment de passer à la pratique. Votre instructeur vous fait faire quelques tours de piste en tant que passager pour vous permettre d'appréhender les détails du circuit : il vous montre notamment les trajectoires à suivre pour ralentir le moins possible.

 

C'est maintenant à vous de jouer. Casqué, sanglé, relié par radio à votre copilote, vous prenez le volant pour une série de tours inoubliables. L'instructeur vous prodigue tout du long ses conseils et vous permet de progresser : vous enchaînez accélérations, virages rapides et épingles serrées ! Au fil des tours, vous apprenez à contrôler et maîtriser vos dérapages.

Le stage terminé, un débriefing avec l'instructeur vous permet d'analyser vos forces et vos faiblesses. Vous pouvez être certain d'une chose : à la sortie de ce stage, vous ne conduirez plus jamais de la même manière. Et vous serez bien plus confiant au volant qu'avant !

 

Quelle voiture rallye choisir ?

Le pilotage rallye étant nettement plus technique que le pilotage GT, le choix de la voiture est essentiel pour profiter au mieux de votre expérience.

Si vous n'en avez encore jamais fait, nous vous conseillons de ne pas choisir d'emblée le véhicule le plus rapide : vous n'en profiterez pas et pourriez même être « dépassé » par sa puissance. Mieux vaut opter pour un modèle plus modeste (une 208 RC, par exemple) pour faire ses premiers pas : cela vous permettra de vous habituer à ce style de pilotage tout en douceur, et vous n'en appréhenderez que mieux les réactions de votre véhicule dans les virages. D'autant que ce choix n'amoindrira en rien votre expérience : si les petits gabarits sont un peu moins puissants, ils sont en revanche plus légers et véloces ! Vous ne perdrez donc rien en termes de sensations !

Si vous êtes déjà aguerri dans le domaine, vous pouvez évidemment vous laisser séduire par une Subura IMPREZA WRX STI ou par une Citroën DS3 RX.

Moins
Détails
Affichage 1 - 8 sur 8 expériences
Accept

En utilisant Tematis, vous acceptez que nous appliquions des cookies afin de vous offrir une expérience optimale.