Retrouvez notre guide complet de tous les cépages des vins en France. Rouges et blancs, identifiez tous les cépages et vins de France.


Pour comprendre un vin, il est essentiel d'identifier son cépage : c'est en effet ce dernier qui détermine certaines de ses caractéristiques telles que sa couleur, son goût, sa teneur en acide ou en tanins. Si les cépages existants sont nombreux (ils se comptent par milliers), tous ne sont pas utilisés de manière égale : la très grande majorité des vins est en fait produite à partir d'une vingtaine de cépages. Nous passons ici en revue ces 20 cépages incontournables qui vous permettront de décrypter la plupart des vins que vous aurez l'occasion de goûter dans votre vie.

Le cépage


Commençons simplement. Tous les cépages existants sont issus d'une même plante. Celle-ci a évolué pour donner une grande variété de plants de vigne que l'on différencie en observant les sarments, les bourgeons, les rameaux, les formes des feuilles jeunes et adultes, des fleurs, des grappes, ainsi que les phénomenes végétatifs (tels l'éclosion des bourgeons - le débourrement-  ou le rougissement automnal des feuilles).

Ces différents cépages sont importants car ils offrent non seulement des vins différents, mais se développent différemment selon le climat et ne réagissent pas de la même manière aux maladies (mildiou, oïdium, pourriture grise) et aux parasites (phylloxéra, vers de grappe, araignées rouges).
De nombreux vins sont en outres élaborés non à partir d'un seul cépage, mais de plusieurs. En Languedoc, les vignerons ont ainsi implanté, à côté du grenache et du carignan, la syrah et le mourvèdre, qui leur ont permis d'améliorer la qualité de leurs vins. Des cépages sont en régression, comme le cinsault ou la folle blanche, tandis que d’autres progressent : le chardonnay, le sauvignon, le merlot ou la syrah.

Cépages nobles
Les cépages ne sont pas tous aptes à produire des vins de qualité : ils sont dits nobles, de valeur moyenne, ou de mauvaise qualité. En matière vinicole, on ne retient que les premiers. Parmi ceux-ci, on distingue les cépages universels, qui s’adaptent sans difficulté et fournissent des produits caractéristiques : en rouge, ce sont le cabernet-sauvignon, le cabernet franc, le gamay le merlot, la syrah ; en blanc, le chardonnay, le gewürztraminer, le muscat, le sauvignon, le riesling... Les cépages qui ne s’acclimatent qu'en de rares lieux, tels le chenin, le mourvèdre ou le pinot noir, sont également dits nobles.

Monocépage ou assemblage
On appelle « vins de cépage » les vins issus d'un seul cépage. Parmi ceux-ci, on peut citer le muscadet, le beaujolais, le sancerre, le montlouis, le meursault... Les autres vins de qualité sont élaborés par assemblage de cépages : les bandols, les saint-chinian, les pomerols... Le châteauneuf-du-pape, quant à lui, peut être élaboré avec 13 cépages différents !
En règle générale, le nom du cépage ne figure pas sur l’étiquette, sauf en Alsace où les vins sont commercialisés sous le nom du cépage dont ils sont issus : sylvaner, riesling... Dans la région nantaise, le muscadet, et en Bourgogne, le bourgogne-aligoté, présentent également cette particularité.

La couleur des cépages
Certains pensent que le vin rosé est un mélange de raisins blancs et de raisins noirs, alors revenons aux bases : les cépages dont les grains de raisin ont la peau blanche donnent des vins blancs (ce sont les « blancs de blancs ») ; ceux à peau noire donnent, sans macération, des vins blancs (les « blancs de noirs ») ; avec macération, cependant, ils donnent des vins rouges ou rosés. Le caractère rosé ou rouge dépend du temps de macération (une demi-journée pour le rosé, quelques jours à plusieurs semaines pour le rouge).

Des cépages propres à chaque terroir
Les plants de vigne sont choisis par les œnologues et les vignerons, en fonction de la législation, du climat, du terroir, et de la qualité du vin recherché. Les cépages précoces sont implantés dans les régions les plus froides, tandis que les vignes plus tardives sont mieux adaptées aux régions chaudes.

Pour faire simple, on peut diviser la France en quatre parties, en traçant une croix dont la ligne verticale relie le Pas-de-Calais aux Pyrénées-Orientales, et la ligne horizontale part du Nord de la Charente-Maritime et va jusqu'à la Haute-Savoie :
- Dans le quart Nord- Ouest, qui comprend le vignoble du Val de Loire, les vins rouges sont élaborés avec du cabernet franc et du gamay, les vins blancs avec du muscadet, du pineau de la Loire et du sauvignon.
- Dans le Sud-Ouest, les vins rouges sont issus de cabernet-sauvignon, de cabernet franc, de merlot et de malbec, tandis que les blancs proviennent du trio sauvignon, sémillon, muscadelle.
- Dans le quart Nord-Est, qui s'étend de la Champagne à la Bourgogne en passant par l'Alsace, les vins rouges sont issus de monocépage : pinot noir ou gamay en rouge. Les vins blancs sont issus du chardonnay et de l'aligoté en Bourgogne, du riesling, du gewürztraminer, du tokay-pinot gris, du sylvaner, du muscat, du pinot blanc et du pinot noir en Alsace.
- Enfin, les vins rouges du Sud-Est sont produits avec la syrah, le grenache, le mourvèdre, le cinsault et le carignan, les vins blancs avec la roussanne, la marsanne et l’ugni blanc.

Tous ces noms de cépages ne vous sont sans doute pas familiers, et c'est normal : il en existe près de 10 000 différents. Pour autant, il n'est pas besoin de tous les connaître : seuls 15% d'entre eux sont utilisés, et une vingtaine de cépages représentent environ 87% des surfaces cultivées en France. Nous allons passer en revue les principaux cépages et leurs caractéristiques.

Les cépages rouges


Cabernet franc
Bien implanté dans le Sud-Ouest, en Dordogne et dans le Bordelais (saint-émilion, pomerol), on le trouve aussi dans le Languedoc et dans le Val de Loire, notamment en AOC bourgueil, saint-nicolas-de-bourgueil et chinon. Il est souvent associé au cabernet-sauvignon, mais est plus précoce. Ce cépage aime les sols sablo-graveleux chauds. Sa petite grappe est composée de baies rondes, d’une couleur noir bleuté.

Ses caractéristiques : une robe rouge cerise dans les vins jeunes qui prend des tons grenat avec les ans ; un nez très aromatique de petits fruits rouges (cerise, framboise), de réglisse ou de poivron ; parfois une petite acidité, mais toujours des tanins fins.

Cabemet-sauvignon
C'est le cépage du Médoc, mais il est aussi implanté dans le Languedoc et la vallée de la Loire. Tardif, il est remarquable sur des sols de graves, chauds et secs. Ses grappes sont formées de petits grains violet foncé. Les vins cabemet-sauvignon ont une bonne aptitude au vieillissement.
Ses caractéristiques : une robe très colorée, rubis foncé à grenat profond ; un parfum caractéristique de poivron en cas de sous-maturité. Sinon, son bouquet mêle des arômes de cassis, des notes de cuir, de fumé. Ce cépage donne des vins de longue garde, très tanniques, qui gagnent en finesse avec le temps.

Gamay
Cultivé sur 36 000 ha, on le trouve à 99% en Beaujolais. En Bourgogne, vinifié avec le pinot noir, il donne le bourgogne-passetoutgrain. On le trouve aussi dans les coteaux du Vendômois, dans la côte roannaise, en Savoie, ainsi que dans le Sud-Ouest dans les appellations d'estaing, d'entraygues et du fel. Précoce, il apprécie surtout les sols granitiques. Sa grappe porte des baies d'un noir violet.
Ses caractéristiques : une robe légère d'un rouge vif, brillant, avec des reflets violaces. Des arômes fruités très marqués au nez (petits fruits rouges). Un vin un peu acide, gouleyant, sans tanins.

Grenache
Il est implanté sur près de 100 000 ha en Provence, vallée du Rhône (gigondas, lirac), Languedoc et Roussillon (banyuls, rivesaltes, maury). Il est souvent assemblé à la syrah et au mourvèdre. Résistant à la sécheresse et au vent, il apprécie les sols schisteux escarpés, les terrains caillouteux chauds et secs. Sa grappe porte des baies noires serrées.

Ses caractéristiques : une robe rouge intense dans les vins jeunes, tuilée voire acajou dans les vins vieux et les vins doux naturels. Un nez de fruits rouges mûrs et d'épices. En bouche, un vin charpente, rond, riche en alcool, où l'on retrouve le côté fruité et épice.

Merlot
Troisième cépage noir cultivé après le carignan et le grenache. Il est implanté surtout dans sa région d’origine : le Bordelais, et plus particulièrement à Saint-Émilion, dans le Médoc et à Pomerol (pétrus) ; on le trouve également en Languedoc-Roussillon. Précoce, vigoureux, il est implanté sur des sols argilo-calcaires. Sa grappe porte des raisins d‘un bleu noir.

Ses caractéristiques : une robe grenat, un nez marqué par la violette, les fruits rouges, les épices et parfois le pruneau, une bouche puissante et complexe qui est plus souple lorsque le merlot est assemblé au cabernet-sauvignon.

Mourvèdre
Ce cépage est présent en Provence (bandol), dans la vallée du Rhône et en Languedoc- Roussillon. Il donne de la structure aux vins de garde, capiteux, qu’il faut savoir attendre une dizaine d'années. Tardif, il porte sur sa grappe des petites baies noires serrées.
Ses caractéristiques : très colorée, dense, la robe a des teintes pourpres ; le nez intense exprime des arômes de fruits noirs, de cassis et de réglisse, le tout épicé; en bouche, les tanins s’affinent avec les années, les fruits et les épices se manifestent et se prolongent par une belle finale.

Pinot noir
Cépage des vins rouges bourguignons, il donne aussi seul ou en assemblage des vins d'Alsace, le champagne, le rose-des-riceys, et des appellations de la vallée de la Loire (menetou-salon, sancerre), du Jura et de Savoie. Précoce, sensible aux maladies, il se plaît surtout sur les sols calcaires et exprime une personnalité différente suivant les terroirs. Les raisins très serrés sont d'un noir bleuté.
Ses caractéristiques : le pinot noir produit des vins parfumés de bonne garde à la robe peu colorée. Un nez de petits fruits rouges (framboise, cassis, cerise) qui peut être puissant. Une bouche fruitée, riche, où les tanins sont fondus, après quelques années de garde.

Syrah
Beau cépage de la vallée du Rhône septentrionale, la syrah y produit seule ou en assemblage les grands crus (côte-rôtie, hermitage, comas) et investit le Languedoc-Roussillon (faugères, st-chinian). Tardive, elle se plaît sur les sols granitiques ; sa grappe porte des petites baies ovoïdes de couleur noir bleuté.
Ses caractéristiques : une robe, très colorée, voire sombre ; un nez très marqué de fruits rouges épicés, puis de violette où le poivre se manifeste ; riche en tanins, les vins de syrah sont puissants.

Les cépages blancs


Aligoté
Cépage bourguignon qui se distingue seul dans les appellations bour— gogne-aligoté et bouzeron, et en assemblage, entre autres, dans lélaboration du crémant de bourgogne. Il couvre quelque 1 700 ha en Bourgogne, JurahSavore, et dans le Diois. Précoce, il apprécie les terrains calcaires. Ses petites baies rondes sont de couleur blanc orangé mouchetées de brun.

Il donne des vins blancs secs, frais, légers, à boire jeunes. A l’apéritif, on le verse sur un trait de crème de cassis (kir). Une robe or pâle ou paille claire à reflets verts; un bouquet de fleurs d'acacia ou de Chèvrefeuille et de pomme, avec des arômes minéraux. En bouche, fruité, rond, un peu sec.

Chardonnay
Dans sa région d'origine, la Bourgogne, il donne des vins de garde raffinés: corton-charlemagne, montrachet, meursault, chablis. En Champagne, il entre dans l’élaboration des blancs de blancs. Il est aussi implanté dans la vallée de la boire, dans le Jura et en Savoie, et sur les terroirs de Limoux. Ce cépage se plan sur les terrains calcaires ou argile-calcaires, aussi bien que sur les sols crayeux de la cote des Blancs. Il débourre tôt et craint les gelées de printemps. Ses petites grappes portent des baies Jaune d'or ou ambrées.

Ses caractéristiques : il donne des vins équilibrés qui vieillissent bien. Une robe brillante à reflets verts. Élégance, acidité, arômes intenses et complexes sont les qualificatifs qui lui correspondent le mieux. Au nez, des arômes de noisette ou d'amande, de tilleul et de pain grillé ou encore de beurre, auxquelles peuvent s'ajouter des notes miellées ou d'agrumes. Suivant le terroir, il a un caractère minéral (silex, pierre à fusil) comme à Sancerre, fruité à Meursault, ou de sous-bois sur la montagne de Corton.

Chasselas
Cépage blanc implanté dans les AOC crépy et pouilly-sur-loire, il est surtout connu comme raisin de table sous l’appellation « Chasselas de Moissac ». En France, il est en régression, remplacé par le sauvignon, et occupe à peine 500 ha. Toutefois, il a une bonne place en Suisse, sous le nom de « fendant ». Précoce et fragile, il porte sur sa grappe des baies rondes vert clair, tachetées de roux.
Ses caractéristiques : il donne un vin blanc sec, à la robe jaune très clair, quasi transparente, marquée de reflets verts ; il est à boire jeune. Légèrement perlant, suivant le terroir, il est floral ou minéral, fruité ou épicé.

Chenin
Connu aussi sous le nom de pineau de la Loire, il est souverain en Anjou. On le trouve dans les vignobles de Saumur, Vouvray et Montlouis. Il donne des grands vins blancs secs, moelleux, liquoreux ou effervescents ; ses reussites ont pour nom: coteaux-du-layon, quarts-de-chaume, bonnezeaux et savennières. Précoce, ce cépage de caractère aime les sols caillouteux de schistes. La pourriture noble se développe aisément sur ses baies très serrées de couleur jaune d'or.
Ses caractéristiques : dans les vins secs, il est rond, vif, et gagne parfois à être attendu dix ans. Robe jaune pâle qui devient d’or avec les années ; très floral (acacia surtout) avec des notes de miel, ou de coing, il est équilibré et délicat en bouche. Dans les vins moelleux ou liquoreux, il produit des vins de longue garde, or à reflets verts, parfois ambrés. Fleurs (aubépine) et fruits blancs (poire) au nez dans les vins jeunes, remplacés avec le temps par les arômes de bois précieux. La bouche ample a une finale marquée par les fruits exotiques.

Gewürztraminer
Fameux cépage noble alsacien, le « traminer épicé » est également implanté en Moselle. Il produit des vins blancs secs ou liquoreux typés. Vigoureux et précoce, il offre le meilleur de lui-même sur des sols argileux. Ses grappes ont des petites baies rose vif de forme ovoïde.
Ses caractéristiques : sa robe dorée prend des tons ambrés avec les anneés. Un nez intense et élégant, où l'on perçoit épice et litchi ; de la rondeur, du moelleux.

Marsanne
Cultivée dans la vallée du Rhône septentrionale, assemblée avec la roussanne, elle donne de très beaux vins : hermitage, crozes-hermitage, saint-joseph et saint-péray. On la trouve en Languedoc et en Provence, dans l'appellation cassis. Vigoureuse et tardive, elle demande cependant de l'attention car elle s'oxyde facilement. Ce cépage se plaît sur des limons calcaires et des cailloux ronds. Sa grappe est formée de grains de raisin rond, blanc doré.
Ses caractéristiques : une robe pâle à reflets verts devenant dorée en vieillissant. Un nez d'aubépine marqué dans la jeunesse laisse apparaître plus tard des épices, des notes miellées et de cire. En bouche, rondeur, vivacité, gras... et pour des bouteilles d'un certain âge, une longueur infinie.

Muscadet
Originaire de Bourgogne, le melon ou muscadet fut introduit dans le pays nantais au début du 18e, ou il est aujourd’hui répandu sur les aires d'appellation muscadet-de-sèvre-et-maine, muscadet-coteaux-de-la-loire, et muscadet-cotes-de-grand-lieu. L’influence atlantique et les sols schisteux lui impriment son caractère iode. Précoce, il est sensible aux gelées et aux maladies. Les petites baies de sa grappe sont de couleur jaune doré.
Ses caractéristiques : lorsqu'il est élevé sur lie, il a un côté perlant. Une robe très pâle, un nez iodé, minéral dans les vins jeunes, auquel s'ajoute un bouquet de fleurs blanches après quelques années de garde. Une bouche vive et légère.

Muscat blanc à petits grains
Il donne la clairette-de-die (vin effervescent), les muscats de Rivesaltes, Frontignan, de Saint-Jean-de-Minervois, Lunel, Mireval, Beaumes-de-Venise et du cap Corse (vins doux naturels). Précoce, il apprécie les sols caillouteux des terroirs chauds. Pour l'élaboration des vins doux naturels, ses rendements sont limités à 28 hl/ha. Formant une longue grappe, les baies rondes jaune ambré sont serrées.
Ses caractéristiques : une robe or pâle ; un bouquet de roses, de citronnelle, des parfums d'agrumes et des notes mentholées.

Petit manseng
Le Béarn est son terroir de prédilection : il y assure la renommee des vins blancs moelleux de Jurançon. Il entre aussi en assemblage dans les appellations béarn, irouléguy et pacherenc-du-vic-bilh. Il a un rendement faible de 20 hl/ha sur des terrains de cailloux roulés. Vigoureux, précoce, il est sensible à l'oïdium et au mildiou. Sa grappe a des petits grains blancs à peau épaisse qui sont récoltés par tries successives ou par passerillage.
Ses caractéristiques : ce cépage produit des vins riches et expressifs. Ils peuvent titrer de 12 à 16 % vol. Une robe d’or, un nez de miel et d'épices (cannelle), avec des fruits mûrs comme la pêche, et une bouche délicate.

Riesling
C'est LE cépage noble d'Alsace ; il occupe presque un quart du vignoble. Tardif, il aime les coteaux bien exposés et apprécie les arènes granitiques aussi bien que les sols gréseux. Sur ses courtes grappes cylindriques, les petites baies sphériques sont vert clair à jaune doré, avec des taches brun-roux.
Ses caractéristiques : un riesling peut se conserver une dizaine d‘années, voire plus. Une robe brillante, jaune pâle avec des reflets verts, dorée avec les ans ; au nez, fleurs blanches, pêche, citronnelle et notes minérales dominent ; en bouche, nerveux, minéral, acide, équilibré, il est très aromatique.

Sauvignon
D'origine bordelaise, il est présent seul ou en assemblage dans nombre de régions : le Bordelais (entre-deux-mers), le Sud-Ouest, la vallée de la Loire (sancerre), la Provence et le Languedoc. Vigoureux, il s’adapte aux marnes calcaires, aux argiles à silex comme aux calcaires durs. Sur sa petite grappe, ses baies ovoïdes sont jaune d'or.
Ses caractéristiques : robe pâle à reflets verts. Marqué par le terroir, il présente en général des odeurs de buis et de cassis, des notes fumées, et peut avoir des accents de pierre à silex. Des arômes vifs en bouche plus ou moins charpentes selon la provenance.

Sémillon
Cépage bordelais, il donne en assemblage, toujours avec le sauvignon et la muscadelle, de grands vins liquoreux (sauternes, loupiac, monbazillac...) et des vins blancs secs (graves), moelleux ou mousseux. Vigoureux, appréciant les sols de graves ou argile-calcaires, le sémillon est le deuxième cépage blanc le plus planté en France après l'ugni blanc (cognac et armagnac). Ses grappes portent des raisins sphériques blanc doré qui deviennent rosés à maturité.
Ses caractéristiques : en sec, une robe paille à reflets dorés, des arômes discrets de fruits secs et de miel. Vin gras, puissant, marqué en bouche par le miel.
Dans les liquoreux, une robe dorée, brillante, des arômes typiques de miel et d'agrumes, de la rondeur, de la puissance en bouche.

En connaissant ces 20 cépages et leurs caractéristiques sur le bout des doigts, vous serez en mesure d'appréhender la complexité de nombreux vins proposés dans le commerce, et ce qu'ils soient le fruit d'un monocépage ou d'un assemblage.

Vous souhaitez tester vos nouvelles connaissances en dégustant de grands vins sélectionnés par des oenologues d'expérience ? Alors n'hésitez pas à suivre l'un de nos cours d'oenologie : nous en proposons partout en France, et les avons sélectionnés pour leur professionnalisme et leur convivialité.

Retrouvez tous nos cours d’œnologie en suivant le lien, pour tout savoir sur le vin !