Croisière expédition Franz Joseph Land (13j) Pôle Nord

Nouveau

Partez pour une croisière expédition au bout du monde, à Franz Josef Land, un archipel à quelques milles du Pôle Nord. Ce séjour de 13 jours/12 nuits est une réelle expédition à la découverte d'une terre rarement explorée, de la faune et la flore et de paysages totalement surréels. Préparez-vous pour une croisière expédition originale, tout en confort, et retrouver le sentiment d'explorateur des grands aventuriers du Siècle dernier.

Plus de détails

6 900€

Devis

Le prix comprend par personne
Prix à partir de sur base chambre twin
Toutes les expéditions et excursions
Tous les repas, incluant snacks, café et thés (charge pour alcools)
Prêts de bottes et équipements nécessaires aux excursions
Conférences à bord
Transfert retour Russie - Norvège en bus

Contactez-nous pour valider la disponibilité à vos dates, en fonction de votre choix de cabines.

CONTACTEZ-NOUS SUR CONTACT @ TEMATIS.COM pour un devis personnalisé

Site sécurisé pour vos achats

Notre équipe à votre écoute

Une connaissance de nos produits

Un contact téléphone facile

CROISIERE EXPEDITION FRANZ JOSEF LAND

Durée : 13 jours/12 nuits
Dates : en Aout chaque année
Lieu : Départ de Kirkenes en Norvège

Cette croisière expédition de Franz Josef Land est idéale pour tous les amoureux de la nature et des points extrêmes. Point sur terre le plus au nord en Europe, Franz Josef Land est au cœur du Cercle Arctique et s'offre à l'exploration que quelques mois dans l'année lorsque la glace fond. S'offre alors le superbe spectacle de la nature à l'état brut, avec sa faune et sa flore en effervescence.

carte

Votre itinéraire

Jour 1
Après-midi, embarquement sur le navire Ortelius à Kirkenes en Norvège.
Départ. Navigation à travers les Fjords et en mer pour rejoindre Mourmansk en Russie

Jour 2
Matinée, arrivée à Mourmansk.
Franz Josef Land est administrée par la Russie, c'est pourquoi l'expédition passe par Mourmansk afin de procéder aux formalités administratives.

Jour 3 et 4
En mer.
Vous vous rapprochez du Pôle Nord au fur et à mesure de l'avancée du bateau. A l'approche de l'archipel, vous apercevrez également quelques icebergs.

Jour 5
Arrivée à Franz Josef Land
Visite de Bell Island, puis du Cap Flora sur Northbrook Island.
A terre, vous découvrirez des paysages surprenants et vous pourrez contempler la faune, avec notamment des colonies de guillemot de Brünnich sur les falaises, ou encore de morses que vous découvrirez lors de balade en mer en zodiac.

Jour 6
Exploration de la baie de Tichaia et de Hooker Island. Se trouvent notamment des colonies de guillemots de Brunnich, des pingouins, fulmars, mouettes tridactyles. Se trouvent également des colonies de phoques.
Visite de la station de recherche Sedov, qui fut la première station implantée dans cette partie du monde en 1930.
Il arrive fréquemment également de rencontrer des ours polaires ainsi que des baleines dans cette région.

Jour 7
Navigation entre les glaces pour rejoindre Cap Norvegia sur Jackson Island. C'est ici que les explorateurs Nansen et Johansen ont passé l'hiver après avoir abandonné leur navire, pour une expédition extraordinaire pour atteindre le Pôle Nord. Retrouvez le détail de cette aventure dans l'onglet « AUTRE »
Replongez dans l'histoire de cette aventure et découvrez la faune et la flore qui peuple l'île Jackson.

Jour 8
Navigation vers Rudolf island, et Apollonia Island, le point le plus au nord de l'archipel, avec ses colonies de morses, de mouettes et autres oiseaux de mer. Explorez à pied et en zodiac.

Jour 9
Naviation vers Alger Island pour explorer le camp Ziegler du nom de l'exploration polaire du Siècle dernier. Alger Island est également spectaculaire pour la beauté de ses paysages, avec de magnifiques montagnes et des glaciers très impressionnants.
Puis navigation vers Champ Island pour découvrir un phénomène naturel unique – des rochers en forme de balle ronde, parfaite, de plus d'1m de diamètre.

Jour 10
Navigation vers Cap Tegethoff et Wilczek Island à la découverte des restes des expéditions polaires des Autrichiens Weyprecht et Payer qui découvrirent Franz Jozef Land à la fin du 19ème Siècle.

Jour 11 et 12
En mer, destination Mourmansk

Jour 13
Matinée, arrivée à Mourmansk.
Transfert en bus pour Kirkenes en Norvège.
Fin du séjour

animaux

Votre bateau – M/V Ortelius
Le MV Ortelius est un brise glace de 91m de long qui peut emporter 45 passagers dans 106 cabines. Le navire a été initialement construit en 1989 pour servir de bateaux multifonctions pour l'Académie des Sciences et de Recherche russe. Le bateau dispose de nombreux ponts extérieurs y compris un large pont arrière. Le bateau offre un hébergement de catégorie standard avec deux restaurants, bar, salle de conférence, un cinéma et un sauna. MV Ortelius dipose d'un équipage d'une soixantaine de personnes incluant personnel de navigation, personnel hôtelier, expéditions, guides et conférenciers ainsi qu'un médecin.

Excursions
Votre croisière expédition est rythmée par la découverte des îles qui composent l'archipel de Franz Josef Land. A chaque étape, vous découvrirez avec des guides aguerris, les îles, la faune et la flore qui peuplent cette terre reculée. Vous explorerez à pied, comme en zodiac, pour vous rapprocher au plus près de la nature, à la découverte des pingouins, des morses, des baleines, et même des ours polaires.

Cette expédition vous place dans les pas des grands explorateurs du Siècle dernier, et les conférenciers et guides vous plongeront dans cette épopée de la conquête du Pôle Nord par des aventuriers extraordinaires dont les exploits ont malheureusement été oubliés le plus souvent.

paysage

Dates
Expéditions en Aout chaque année.
Croisière non programmée en août 2018. Nous contacter pour dates.

Conditions et restrictions
Le programme des expéditions et le circuit peut être modifié en fonction des conditions climatiques.
Chaque exploration est tributaire des conditions météo.

Lieu
Départ de Kirkenes, Norvège

Réservation
Contactez-nous pour valider la disponibilité à vos dates souhaitées.

Cabines
Les cabines peuvent accueillir de 2 personnes en lits simple ou double, et certaines jusqu'à 4 personnes pour les familles.

bateau

En savoir plus sur Franz Josef Land
L'archipel François-Joseph ou terre François-Joseph est situé au nord de la Russie, dans l'océan Arctique au nord de la Nouvelle-Zemble et à l'est des îles Svalbard. Il est constitué de 191 îles recouvertes de glace d'une surface totale de 16 134 km², et est majoritairement inhabité. Ce sont les îles les plus au nord du continent eurasiatique. L'archipel se situe à seulement 900 à 1 110 km du pôle Nord, soit plus près que toute autre terre, exceptés le Groenland.

L'archipel fut officiellement découvert en 1873 par les explorateurs polaires austro-hongrois Julius Von Payer et Karl Weyprecht, qui le baptisèrent en l'honneur de l'empereur autrichien François-Joseph Ier. En 1926, l'Union soviétique prit le contrôle des îles, et quelques habitants s'y installèrent pour y mener des recherches ou dans un but militaire. L'archipel n'est accessible par bateau que pendant quelques semaines de l'été.

L'expédition épopée de Nansen et Johansen
Nansen était un aventurier norvégien, un explorateur dans le vrai sens du terme. Il dirige la première traversée de l'intérieur du Groenland en 1888 et acquiert une renommée internationale après avoir atteint un record de latitude nord de 86°13' lors de son expédition au pôle Nord de 1893 à 1896. Son épopée vers le Pôle Nord avec Johansen qui le placera au cœur de l'histoire de Franz Josef Land en tentant de prouver que l'on pouvait atteindre le Pole Nord grâce à la dérive naturelle des glaces.

Ils quittent la terre en Juin 1893. Remontant vers le nord en bateau à bord du Fram avec son compère Johansen et des chiens de traineaux, le navire se fait prendre dans les glaces et commence alors sa dérive naturelle. Les premières semaines sont frustrantes car la progression est lente, et la dérive les dirigeant tantôt vers le nord, tantôt vers le sud. Ce n'est que vers la fin de l'année que le bateau conserve son cap vers le nord. Nansen calcule que, à ce rythme, il mettra cinq ans pour atteindre le pole. Comme les progrès du navire vers le nord se poursuivent à un rythme rarement au-dessus de 1,6 kilomètre par jour, Nansen commence à envisager un nouveau projet, un voyage en traîneau tracté par des chiens vers le pole. Le plan est le suivant : lorsque le navire atteindra la latitude de 83°, lui et Hjalmar Johansen quitteront le navire avec les chiens et tenteront d'atteindre le pôle, tandis que le Fram, commandé par Otto Sverdrup, poursuivra sa dérive jusqu'à ce qu'il soit libéré de la glace dans l'océan Atlantique Nord. Après avoir atteint le pôle, Nansen et Johansen rejoindront la terre la plus proche connue, l'archipel François-Joseph récemment découvert et sommairement cartographié. Les deux hommes feront ensuite route vers le Svalbard où ils pourront trouver un bateau pour les ramener chez eux.

nansens

L'équipage passe le reste de l'hiver 1894-1895 à préparer des vêtements et l'équipement pour le voyage en traîneau à venir. Des kayaks sont construits pour être montés sur les traîneaux jusqu'à ce qu'ils soient nécessaires pour une traversée en eau libre. Les préparatifs sont interrompus début janvier lorsque des tremblements violents secouent le navire. L'équipage débarque, craignant que le navire soit écrasé par les glaces. Le bateau résistera.

Le 14 Mars 1895 – presque deux ans après leur départ, Nansen et Johansen commencent leur périple vers le nord, avec chiens de traineaux et kayaks. Il reste selon leurs calculs, 660km à parcourir pour atteindre le pole nord.

Nansen se laisse cinquante jours pour couvrir les 660 kilomètres le séparant du pôle, soit un trajet moyen de 13 kilomètres par jour. Après une semaine de voyage, une observation au sextant indique que Nansen et Johansen sont en avance à une moyenne de 17 kilomètres par jour. Cependant, le terrain, avec ses surfaces inégales, rend plus difficile le ski et leur vitesse moyenne diminue. Ils se sont également rendu compte qu'ils luttent contre une dérive qui les pousse vers le sud et que les distances parcourues n'indiquent pas nécessairement la progression vers le nord. Le 3 avril, Nansen commence à se demander si la conquête du pôle Nord est, en effet, réalisable. Sauf si leur vitesse s'améliore, leur stock de nourriture, initialement de cent jours, serait trop juste pour aller au pôle puis se replier à l'archipel François-Joseph. Le 7 avril, après avoir monté le camp et vu que la voie à suivre est « un véritable chaos de blocs de glace qui s'étend aussi loin que l'horizon », Nansen décide de repartir vers le sud.

Au début, Nansen et Johansen font de bons progrès vers le sud, mais le 13 avril ils subissent un sérieux revers lorsque leurs deux montres s'arrêtent. Sans connaître l'heure exacte, il est impossible pour eux de calculer leur longitude et donc se frayer un chemin exact vers l'archipel François-Joseph. Ils relancent leurs montres en considérant qu'ils sont à la longitude 86°E, mais à partir de là, ils sont incertains de leur position réelle. Vers la fin du mois d'avril, ils observent les traces d'un renard polaire, première trace d'un être vivant autre que leurs chiens qu'ils voient depuis leur départ du Fram. Peu de temps après, ils aperçoivent des traces d'ours et à la fin mai de phoques, avec des goélands et des baleines. Le 31 mai, d'après les calculs de Nansen, ils sont à seulement 93 kilomètres du cap Fligely, le point connu le plus septentrional de l'archipel François-Joseph.

Cependant, les conditions s'aggravent avec un temps plus chaud qui cause la rupture de la glace. Le 22 juin, les deux hommes décident de se reposer sur une banquise stable pendant qu'ils réparent leurs équipements et reprennent leurs forces pour la prochaine étape du voyage. Ils restent sur la banquise un mois. Le jour suivant le départ de ce camp, ils voient la terre ferme et, même si elle reste encore lointaine et pas forcément l'île recherchée, ils disposent seulement d'une carte simpliste pour les guider. Le 6 août, ils atteignent le bord de la glace. Ils tuent les derniers chiens, ayant déjà tué les plus faibles régulièrement depuis le 24 avril afin de nourrir les autres. Ils arriment ensuite leurs deux kayaks ensemble, lèvent une voile et mettent le cap vers la terre

Il est bientôt clair que cette terre fait partie d'un archipel. En se déplaçant lentement vers le sud, Nansen pense avoir identifié un promontoire comme le cap Felder, dans l'Ouest de l'archipel François-Joseph. Vers la fin du mois d'août, le temps se refroidit et devient de plus en plus difficile. Nansen décide alors de camper pour l'hiver. Dans une crique abritée, avec des pierres et des mousses comme matériaux de construction, les deux hommes construisent un abri qui sera leur domicile pour les huit prochains mois. Avec des provisions d'ours, de morses et de phoques, leur garde-manger est garni et leur assure de ne pas avoir de problèmes de ce côté là et le principal ennemi se trouve être l'inactivité79. Après la nouvelle année, suivant une lente amélioration météorologique, ils commencent à se préparer à quitter leur refuge, mais ils ne peuvent partir que le19 mai 1896.

Le 17 juin, lors d'une escale pour des réparations après une attaque des kayaks par un morse, Nansen croit entendre les aboiements d'un chien et une voix d'homme. Il va vers les bruits et quelques minutes plus tard voit un homme qui s'approche. Il s'agit de l'explorateur britannique Frederick George Jackson, qui est alors à la tête d'une expédition dans l'archipel François-Joseph et campe à proximité du cap Flora sur l'île Northbrook. Les deux hommes sont tout aussi étonnés par leur rencontre et la différence de leur accoutrement, l'un en costume de sport anglais et l'autre en peau de bête, détonne. Après quelques hésitations Jackson demande : « N'êtes-vous pas Nansen ? » et Nansen répond « Oui, c'est moi ». Johansen se joint à eux et les hommes vont au campement du cap Flora, où au cours des semaines suivantes, ils récupèrent de leur épreuve. Les deux hommes sont chanceux, car sans le retard causé par l'attaque du morse, ils n'auraient probablement pas été au courant de l'existence de l'autre expédition. Le 7 août, Nansen et Johansen montent à bord du navire de ravitaillement de Jackson, le Windward, et embarquent pour Vardø où ils arrivent le 13 en héros. L'expédition Nansen-Johansen aura duré plus de trois ans.

Brand

Retrouvez nos séjours et excursions en Norvège:



Fjords saisissants, archipels incroyables, côtes sublimes, montagnes splendides, faune fascinante : voilà ce qui caractérise un voyage en Norvège. La nature y déborde de générosité, et le visiteur y trouve des paysages magnifiques, parmi les plus beaux du monde. Avec seulement 5 millions d’habitants, la Norvège n'est pas un pays que l'on découvre pour ses villes : c'est avant tout une destination nature que l'on découvre pour ses grands espaces. L'on y passe en un instant de paysages composés de forêts, de douces collines et de prairies verdoyantes à de hautes montagnes escarpées bordant des fjords aux eaux émeraude. Cette diversité offre une variété de plaisirs et d'activités impressionnante. Peu de destinations permettent en effet de faire, dans la même journée, une randonnée, du surf sur les vagues, et du snowboard sur un glacier !

Si tout le pays  est splendide, deux régions en particulier méritent d'être découvertes lors d'un séjour en Norvège : l'ouest et le nord du pays.



La Norvège de l'Ouest



La Norvège de l'Ouest est une région de fjords étroits à la beauté brute, caractérisée par de hautes montagnes, des chutes d'eau cascadant à flanc de montagne, de majestueux glaciers, et des falaises abruptes qui entaillent profondément le littoral. Son architecture où dominent nettement la pierre et l'eau est un spectacle de tous les instants.

Ces paysages façonnés lors des ères glaciaires successives n’ont pas beaucoup changé depuis l’arrivée des premiers habitants de la région. Aujourd'hui comme hier, la région est le royaume des phoques et des aigles, celui des baleines et des poissons qui patrouillent dans les fjords profonds. La région est le paradis des randonneurs, des pêcheurs, des campeurs et des amateurs de plongée sous-marine.



La Norvège du Nord


Impossible de parler de cette région sans parler de sa lumière : c'est en effet une expérience en soi, quelle que soit la saison. En plein été, au nord du cercle arctique, le soleil ne plonge jamais sous l'horizon : l'on peut donc y faire des excursions fabuleuses sous le soleil de minuit. Les nuits d'hiver, les aurores boréales enflamment quant à elles les cieux, déployant des faisceaux et des flammes de lumière rouge, pourpre, bleue et verte. Un spectacle unique au monde.


La région se caractérise par des espaces sauvages, une nature vierge et de vieux villages pittoresques. Fabuleuse tout au long de l'année, la région attire cependant surtout l'hiver pour la pléthore d'activités qu'elle offre : ski de fond, ski alpin, pêche sur glace ou excursions en traîneaux à chiens.


Le mode de vie sami occupe également une place importante dans la région, que ce soit en termes d’art, de cuisine ou d’habillement. Dans le parc culturel de Sápmi, il est possible de l’expérimenter. Lors de votre excursion en Norvège, vous pourrez ainsi découvrir la cuisine sami sur feu ouvert, écouter les chansons traditionnelles et rencontrer les Sami.

Quelques suggestions d'activité pour votre voyage en Norvège :

Découvrir le Geirangerfjord en ferry.
C'est tout simplemnet l'un des plus beaux trajets en ferry au monde. Le Geirangerfjord est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, et les 20 km de trajet en ferry offrent une promenade extraordinaire. Des fermes abandonnées s'accrochent encore aux falaises presque à pic du fjord, et des cascades dégringolent à grand fracas dans ses eaux vert émeraude. Un spectacle magique.

Voir les îles Lofoten.
Il est impossible d'oublier le premier aperçu qu'on a des îles Lofoten. Parées de verts et jaunes, avec leurs pics effilés se dressant dans un ciel bleu cobalt, elles offrent un spectacle magnifique. C'est le paradis des randonneurs et des cyclistes.

Prendre l'express côtier Hurtigruten
Cet express emblématique offre l'un des plus spectaculaires trajets côtiers au monde. Son trajet quotidien entre Bergen et Kirkenes est l'occasion de découvrir des fjords côtiers, des villages isolés à peine accessibles par la route, des promontoires spectaculaires et de franchir le cercle polaire arctique. Par voie de terre, ce trajet prendrait un temps fou, mais s'effectue avec l'express en cinq ou six jours, tout en permettant de voir la plus belle partie des côtes norvègiennes.

Voir une aurore boréale
Aurores boréales, un phénomène naturel extraordinaire à voir au moins une fois dans sa vie. Et dans le nord du pays, vous avez de bonnes chances d'en voir une.

Découvrir le Jotunheimen
Le pays compte de nombreux parcs nationaux dotés de superbes sentiers de randonnée, mais le parc national du Jotunheimen est sans doute le plus beau. Avec ses 60 glaciers et ses 275 sommets de plus de 2000 mètres, il offre quelques-unes des randonnées les plus emblématiques du pays, telles celles de Besseggen, de Hurrungane, ou celles à l'ombre du Galdhøpiggen (le point culminant du pays). La proximité du Jotunheimen avec les fjords contribue également à son attrait.

Découvrir Bryggen, à Bergen
Lovée au cœur d'une côte pittoresque et très norvégienne, Bergen est l'une des plus belle villes d'Europe. De son passé d'ancien port de commerce, elle a conservé le fabuleux quartier de Bryggen, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco : un enchevêtrement archaïque de bâtiments en bois colorés qui abritent désormais des boutiques chics et des restaurants traditionnels. Un endroit idéal à découvrir entre deux randonnées.

Visiter le Svalbard
Monde de glace (60% du Svalbard est recouvert de glaciers), l'archipel du Svalbard est l'une des dernières grandes zones sauvages du continent. Ses pics majestueux, ses champs de glace massifs et ses fjords à la beauté saisissante servent d'habitat à une faune arctique particulièrement riche : les ours polaires du monde y sont plus nombreux que les hommes ! Bien qu'éloigné du continent, l'archipel reste très accessible et offre d'excellentes excursions.


Une aventure
Amandine C. le 22/03/2017Plus qu'un voyage, il s'agit plutôt d'une aventure : une aventure à nulle autre pareille, dont on revient à jamais changé. J'ai adoré
Inoubliable
Caroline P. le 01/02/2017De tous les voyages que j'ai fait, celui-là est clairement le plus inoubliable. C'est véritablement un autre monde !
Incroyable voyage
Anthony L. le 01/01/2017encore aujourd'hui , j'ai du mal à croire que j'ai fait un tel voyage. J'en suis revenu il y a un mois, et j'y pense encore tous les jours. Quel monde incroyablement hostile, et pourtant regorgeant de vie ! Quelle incroyable aventure ! Merci à vous, pour avoir pris le temps de répondre à mes ((très) nombreuses) questions avant le départ
  
Accept

En utilisant Tematis, vous acceptez que nous appliquions des cookies afin de vous offrir une expérience optimale.